Objectifs / Problèmes

Il est des cous plus légers que d’autres avec une démarcation plus ou moins marquée avec le menton !
Ils mettent plus en valeur l’ovale et les lignes bien nettes qui caractérisent la jeunesse d’un visage.

L’objectif est donc ici d’amincir au maximum la jonction entre le cou et le menton pour dégager l’ovale et embellir votre port de tête.

Causes propres / Causes communes

Trois éléments sont à prendre en compte en pratique :

Le poids

La graisse de cette région varie beaucoup avec le poids.
Le contrôle de ce poids est donc un élément essentiel.
Une perte suffisante peut à elle seule procurer le résultat souhaité.

L’anatomie de la région

La graisse de la région jonction entre cou et menton (cervico-mentonnière) recouvre des éléments musculaires, osseux et cartilagineux.
Ce sont ces éléments anatomiques qui au final, une fois la graisse perdue ou enlevée donne un angle plus ou moins marqué entre cou et menton (angle cervico-mentonnier).
Il faut donc comprendre que certaines anatomies ne permettent pas d’obtenir certains résultats car il faudrait « creuser » dans l’os, les muscles et les cartilages.

Le port de tête

Plus vous vous tenez droite avec un cou bien droit et une tête non penchée en avant, plus votre angle cervico-mentonnier est naturellement marqué.

Approche Médicale

Aucune approche médicale ne permet de régler en une fois et en totalité le double menton par excès de volume de graisse.

Certaines machines faisant fondre la graisse sont proposées :

Toutes les patientes que j’ai personnellement rencontrées et qui m’en ont parlé étaient déçues aussi je vous laisse aller sur voir sur les forums et vous faire votre opinion.

Pour toutes, aucun résultat n’avait été obtenu ou difficilement attribuables à la machine en raison de leur modestie et des conseils de régime et d’exercices physiques associées.

Certaines ont eu des hyperpigmentations séquellaires définitives voir la peau brulée et des irrégularités sous la peau.

Certaines injections de produits dissolvant les graisses sont proposées :

Elles détruisent la graisse chimiquement.
Elles sont de retours sur le marché après avoir été retirées alors que des cas très graves de nécrose profonde avec hospitalisation avaient justement amené à leur retrait.
Si leur nom a changé, les produits sont les mêmes !
C’est plus qu’inquiétant sur l’évolution des pratiques de plus en plus en commerciales et de moins en moins médicales dans le domaine de l’esthétique.

Approche Chirurgicale

La Lipoaspiration est la seule approche qui permette d’obtenir chez 100 % des sujets le retrait de 100% du volume gênant et ce dans de parfaites conditions de sécurité et sous anesthésie locale.

La technique a maintenant près de 40 années de recul et des millions de cas.
Si elle présentait des problèmes ou manquait d’efficacité, il y a bien longtemps qu’elle aurait disparu et aurait été remplacée.

En complément du retrait de la totalité du volume gênant, elle permet d’optimiser au maximum la rétraction de la peau en agissant directement sur la face profonde de la peau.

TOUTES les patientes qui ont bénéficié d’une Lipoaspiration du Cou ont été satisfaites.

Cette technique a cependant des limites. En effet, elle ne peut donner que ce que le retrait du volume de graisse permet car elle ne peut « creuser » en profondeur dans les os, cartilages et muscles lorsque l’anatomie locale n’est pas favorable.

La rétraction de la peau ne pose aucun problème chez les sujets jeunes même dans des cas particulièrement spectaculaires.

Questions fréquentes

Pas de QS particulières.

En savoir plus

Pas de supplément d’information particulier.