Objectifs / Problèmes

Votre ventre peut devenir moins agréable à vos yeux pour de multiples raisons.

Les causes à l’origine de ce changement peuvent porter isolément ou en association sur les trois éléments qui participent à l’aspect de votre ventre : les muscles de l’abdomen en profondeur, la graisse intermédiaire et la peau en surface qui recouvre l’ensemble.

C’est l’étude de ces trois éléments qui permettra un diagnostic des causes qui aujourd’hui font que votre ventre ne vous convient plus.

Ce diagnostic réalisé, il va permettre de proposer un geste adapté à votre cas particulier en agissant sur ces trois éléments qui varient d’une patiente à l’autre et dont l’importance respective dans l’altération du ventre n’est pas toujours la même.

Le geste communément réalisé pour cela et qui permet justement d’agir selon les besoins, sur les muscles, la graisse et la peau est l’Abdominoplastie ou Dermolipectomie Abdominale.

Une version à minima, Mini Plastie Abdominale peut être proposée lorsque, ce qui est très rare, l’excès de peau n’est présent que sous le nombril

Sauf quelques très rares exceptions, c’est la seule solution systématiquement efficace lorsque la peau est en excès. Parfois si la peau est encore bien élastique et le problème essentiellement graisseux, alors une Lipoaspiration du ventre pourra être proposée.

Causes propres/ Causes communes

Les muscles :

Leur bon tonus de repos (que l’on travaille avec le gainage) permet d’avoir un ventre plat, qu’il soit mince ou pas.
Ils peuvent être forcés, distendus par les grossesses et/ou se séparer sur la ligne médiane de part et d’autre du nombril pour former un diastasis des muscles droits. Si celui-ci est important, il faudra le réparer.

La graisse :

Elle peut être normale en quantité rapportée à votre morphologie et votre taille, ou être particulièrement importante, dans un contexte d’obésité ou non. Parfois, elle est très peu importante.
Son épaisseur détermine l’importance des plis visibles essentiellement en position assise ou crées par les vêtements.

La peau :

Sa bonne adéquation au volume de graisse sous-jacente et sa bonne élasticité garantissent une peau lisse. Cet aspect net, peut se dégrader avec le temps parce que la surface de la peau devient trop importante pour le volume qu’elle recouvre.
Cela s’observe le plus souvent soit après des prises et pertes de poids répétés et un amaigrissement final, soit après des grossesses (ou une forte prise de poids lors d’une seule grossesse) chez des patientes particulièrement minces.

Approche Médicale

Quoique que puisse promettre les marchands de rêves, aujourd’hui seule la chirurgie permet de traiter un diastasis des muscles. Seule la chirurgie peut en une seule intervention enlever toute la graisse qui pose problème. Seule la chirurgie permet de redonner une peau lisse en enlevant la peau en excès sans risquer de brûler la peau.
Aussi, je vous laisse aller sur les forums vous faire votre propre opinion sur ces techniques extrêmement nombreuses dans ce marché extrêmement lucratif du rêve car chacun sait que les promesses n’engagent que ceux qui les croient.

Approche Chirurgicale

C’est la seule est unique approche qui puisse dans la très grande majorité des cas apporter la solution aux problèmes qui sont les vôtres avec ce ventre qui vous dérange.

Trois gestes courants sont possibles selon le ou les problèmes posés.

Si seule la graisse, son épaisseur, les plis qu’elle procure est en cause et que l’élasticité de votre peau est bonne, alors c’est une Lipoaspiration du ventre qu’il vous faut.

Si seule la peau sous le nombril est à l’origine de plis lorsque vous vous penchez en avant, alors il peut être envisagé une Mini Plastie Abdominale.

S’il existe un diastasis des droits (muscles écartés de part et d’autre du nombril) ou non, associé à un excès important de graisse et de peau, alors c’est une Abdominoplastie qui doit être réalisée.

Questions fréquentes

Quelles sont les conséquences d’une grossesse après une abdominoplastie ?

La grossesse peut entrainer une nouvelle distension de la peau qui va dégrader le résultat de l’abdominoplastie réalisée avant.
Dans ces conditions, lorsque cela est possible, il faut attendre la fin des grossesses pour proposer cette intervention sous peine d’avoir à la recommencer.

Si l’on est en surpoids, peut-on faire une abdominoplastie ?

Pour des raisons de sécurité anesthésique et de majoration des risques de phlébite et d’embolie pulmonaire dans un cadre de surpoids pour cette chirurgie, l’attitude raisonnable consiste à demander une perte de poids permettant d’obtenir un IMC aux alentours de 30 avant de réaliser cette intervention.
L’Indice de Masse Corporelle IMC est calculé en divisant votre poids par le carré de votre taille.
Si cela n’est pas possible par une modification définitive de vos habitudes alimentaires et de votre activité physique, alors il faudra envisager dans un premier temps pour régler ce problème de surpoids une chirurgie de type By-Pass ou Sleeve-Gastrectomie.

En savoir plus

Vous pouvez consulter la fiche d’information sur la lipoaspiration et la chirurgie esthétique de la paroi abdominale sur le site de la SOFCPRE onglet Dossier / informations
http://www.plasticiens.fr/?p=31