Objectifs / Problèmes

Il s’agit aujourd’hui d’une demande devenue particulièrement fréquente.

Le volume des fesses est sous la dépendance à la fois de facteurs génétiques qui prédisposent à un volume plus qu’à un autre selon la morphologie dont vous héritez et de facteurs « environnementaux », que sont votre alimentation et votre activité physique.

Toutefois, c’est essentiellement le bon rapport entre la corpulence générale du corps et le volume des fesses qui est ici la préoccupation.

Il faut toutefois comprendre que si globalement le physique est généreux, sauf cas exceptionnel, le volume des fesses suit.
Aussi, il n’est pas aussi simple qu’il pourrait y paraitre chez une femme mince de rendre les fesses plus généreuses.

Causes propres/ Causes communes

Le volume des fesses est essentiellement sous la dépendance des muscles et des dépôts graisseux locaux, les deux étant positionnés sur un bassin plus ou moins large et haut.

Concernant les muscles fessiers

Il est clair que plus le volume des muscles sera important (travail physique en charge) et leur tonus de repos élevé (par le gainage), plus les fesses seront généreuses, projetées et hautes.
Toutefois, il arrive qu’une activité physique même soutenue et adaptée ne produise pas le gain de volume souhaité, ce qui suppose par ailleurs une volonté à toute épreuve pour très régulièrement tenter de muscler ses fessiers.

Concernant la graisse des fesses

De même, plus les amas graisseux seront importants au niveau des fesses, plus celles-ci seront généreuses.
Toutefois, si d’autres amas graisseux, en particulier au-dessus (poignées d’amour, taille) sont particulièrement développés, visuellement par rapport au reste du corps, les fesses apparaitront comme moins généreuses.
Pour cette raison, lorsque ces amas graisseux périphériques existent de manière significative, c’est d’abord et avant tout leur diminution par la Lipoaspiration qui « dégagera » les fesses pour leur donner une visibilité et une projection plus importante par rapport à un physique de proximité qui aura minci !

Approche Médicale

Les deux approches médicales possibles raisonnables sont donc, une activité physique adaptée soutenue et jamais interrompue et/ ou une alimentation plus riche.
Toutefois, l’alimentation plus riche présente l’inconvénient, sauf heureuse exception, de déposer de la graisse sur l’ensemble du corps et pas uniquement sur les fesses.

Une autre approche consiste à injecter dans les fesses des produits « Volumateurs » susceptibles d’augmenter leur volume.
Le silicone liquide est totalement interdit en France en raison de sa grande dangerosité.
L’Acide Hyaluronique peut être utilisé pour des augmentations fessières localisées et très limitées. Il présente l’inconvénient d’être transitoire et particulièrement cher dans cette utilisation en raison des volumes nécessaires.

Approche Chirurgicale

Deux approches sont envisageables, l’apport de graisse Lipofilling et la mise en place d’implants fessiers.

Les critères de choix sont essentiellement au nombre de trois :

  • Votre souhait en termes d’augmentation de volume,
  • Petite, moyenne, importante, « scandaleuse »
  • Votre stock de graisse
  • Quasi nul, limité, correcte, généreux
  • Vos moyens financiers

Vous êtes mince !

  • Vous souhaitez une augmentation de moyenne à scandaleuse, seuls les implants sont possibles !
  • Avec quelques amas graisseux, vous souhaitez une petite augmentation, alors vous pouvez envisager un lipofilling (en sachant qu’une partie non négligeable du volume transféré disparait dans les semaines après l’intervention). Mais comme vous êtes mince, il ne sera pas possible d’y retourner une seconde fois.

Vous avez de bons stocks de graisse !

  • En périphérie qu’il est possible d’aspirer pour « dégager » vos fesses ( 70 % du résultat).
    • Vous souhaitez en complément une petite augmentation des fesses en utilisant cette graisse retirée pour la transférer sur vos fesses (30% du résultat),
    • Alors vous pouvez envisager un Lipofilling couplé à une Lipoaspiration qui sculpte autours des fesses et fourni la graisse du Lipofilling.
    • Attention perte de 30 à 40 % du volume injecté dans les fesses et si insuffisant au final il faudra y retourner (Donc surcoût !).
  • Mais PAS en périphérie immédiate de vos fesses qui puissent, s’ils sont retirés, dégager vos fesses.
    • Il faut donc compter UNIQUEMENT sur le lipofilling pour augmenter vos fesses visuellement.
    • Mais là aussi, en sachant qu’une partie non négligeable du volume transféré disparait dans les semaines après l’intervention. Toutefois comme vous avez de bonnes réserves, que vous êtes prêtes à refaire 2 ou 3 fois de suite un lipofilling si cela est nécessaire (Donc surcoût !) pour obtenir le volume que vous souhaitez alors vous pouvez envisager un lipofilling en un ou plusieurs temps.

Questions fréquentes

Que se passe-t-il en cas de perte de poids après un lipofilling des fesses ?

La graisse disparait ici comme ailleurs et le volume des fesses diminue !

Au final quels sont les avantages des implants fessiers ?

Ils permettent toutes les augmentations de petite à scandaleuse.
Sans besoin de graisse de proximité ou à distance.
Sans risque de voir le volume des fesses diminuer en cas de régime.

En savoir plus

Vous pouvez consulter la fiche d’information sur le, le lipofilling (Transfert de graisse autologue), les Prothèses de fesses, la Lipoaspiration sur le site de la SOFCPRE onglet Dossier / informations
http://www.plasticiens.fr/?p=31