Objectifs / Problèmes

Avoir des seins bien hauts, fermes, bien projetés et du volume qui vous convient est une demande bien normale.

La forme des seins, leur bonne tenue est le résultat d’un bon rapport entre la surface de la peau de la poitrine et son élasticité d’une part et le volume de la glande mammaire et de la graisse d’autre part.

Lorsque ce rapport n’est pas bon, le sein descend et la partie la plus basse du sein est plus basse que le sillon sous mammaire. Cela s’appelle une Ptôse.
Elle peut être limitée inférieure à 2 cm, modérée en 2 et 4 cm, importante au-delà.

Lorsque les seins « pendent » au-delà de ce qui vous convient, il est possible de les remonter, de les lifter pour traiter cette ptôse.

Causes propres/ Causes communes

La forme des seins est donnée dès la puberté et certaines poitrines, « pendent » dès la puberté.
Ici, ce n’est pas le relâchement de la peau qui est ici en cause mais la forme génétiquement prévue.
Cela peut également s’observer chez des femmes très jeunes lorsque la glande trop volumineuse, en raison de son poids excessif, distend la peau. Il faudra dans ce contexte précis, diminuer, réduire les seins pour corriger la ptose et les remonter.

Pour d’autres, ce sont essentiellement la ou les grossesses, le temps qui passe et les importantes variations de poids qui vont modifier peu à peu les seins pour les rendre moins juvéniles.
Ils vont descendre progressivement et s’étaler à la fois par relâchement de la peau, diminution de la glande mammaire et parfois du tissu graisseux en cas de perte de poids importante.
C’est la peau (son élasticité) pour l’essentiel qui fait la forme du sein !
Ainsi, lorsque le sein descend par relâchement de la peau, il s’étale et perd sa projection car la glande mammaire n’est plus concentrée sous la forme d’un cône par la peau.

Petit à petit, il y a une enveloppe trop grande (la peau) pour un contenu (glande mammaire et graisse) trop petit par rapport à l’enveloppe.
Il va falloir obtenir de nouveau un bon rapport entre l’enveloppe et son contenu en agissant sur la peau en la diminuant plus ou moins selon que l’on va ajouter ou non du volume.

Approche Médicale

Il n’y a pas de d’approche médicale possible !

Approche Chirurgicale

Deux options selon votre souhait de volume pour votre poitrine :

- Soit traitement (cure) de votre ptôse isolé SANS augmentation mammaire !

Deux solutions sont possibles selon l’importance de la ptôse (descente) pour corriger l’excès de peau :

  • Intervention de « « Round Block »
    • Ptoses limitées.
    • Cicatrice unique autours de l’aréole.
    • Mais forme moins projetée, plate en son centre.
  • Intervention de « Verticale sous mammaire ».
    • Ptôses modérées et importantes
    • Cicatrices autours de l’aréole et verticale sous l’aréole
    • Mais forme plus projetée, plus jolie.

- Soit cure de votre ptôse AVEC une augmentation mammaire !

Deux solutions sont possibles selon votre morphologie pour augmenter le volume de votre poitrine TOUT en la remontant :
Augmentation par implants mammaires.
Augmentation par lipofilling des seins.

Pour plus d’informations sur ces différentes techniques : Plastie Ptôse Remontée des seins (Lifting des seins).

Questions fréquentes

1 - Peut-on en même temps remonter les seins et mettre des implants ?

Certains chirurgiens pratiquent la correction de la ptôse (le lifting des seins) dans le même temps que la mise en place des implants, cela permet de traiter les deux demandes en une seule intervention.

D’autres font d’abord la correction de la ptôse puis mettent les implants plus tard. Cette dernière option est plus sûre quant au résultat final pour la forme comme pour le volume.
Elle a l’avantage de bien séparer les deux problématiques mais implique de réaliser deux interventions séparées de quelques mois.
La cure de ptôse réalisée en premier (remonté du sein) permet de retrouver un rapport entre le volume du sein et la peau pour redonner une jolie forme (même si à ce stade la poitrine est encore petite).
Il faut savoir que la forme obtenue au bloc opératoire après la remontée des seins et celle observable quelques mois plus tard et présente au moment de la mise en place des implants ne sera pas la même. En effet, les tissus auront trouvé avec le temps leurs rapports définitifs en modifiant leur longueur et leur souplesse par rapport à la fin de l’intervention.
Dans ces conditions, il est plus facile de se concentrer ensuite sur le choix du volume pour coller au mieux aux désirs de la patiente.

2 - Quels problèmes possibles si implants et cure de ptôse en même temps ?

Lorsque l’on remonte les seins, on réalise sur les seins des cicatrices qui sont sous tension. Lorsque l’on met en place des implants mammaires dans le même temps, cela met encore un peu plus les cicatrices sous tension.
Aussi, il arrive parfois que les cicatrices s’ouvrent en partie dans les jours qui suivent l’intervention (avec implant exposé) ou qu’elles s’élargissent trop dans les semaines et mois qui suivent.
Ce sont là des problèmes ennuyeux qu’il faut connaitre et qui justifient de proposer de remonter les seins dans un premier temps, puis d’augmenter leur volume dans un second temps.

3 - La grossesse pose elle problème après remontée des seins ?

La grossesse implique déjà en elle-même une prise de poids donc de volume dans les seins. Si un allaitement est envisagé, les seins vont augmenter encore plus de volume.
Si le volume des seins augmente, la peau peut se relâcher et une fois la grossesse et l’allaitement passés, les seins risquent de pendre.
Pour cette raison, il est préférable d’éviter l’allaitement et de bloquer la montée de lait pour diminuer l’augmentation de volume des seins et le risque de relâchement.

4 - Pourquoi mes seins ont un double contour après pose d’implants ?

Des seins de forme normale ont les aréoles et les mamelons qui sont orientés légèrement vers le haut. Lorsque l’on met en place un implant, il faut qu’il soit positionné suffisamment bas (parfois en abaissant le sillon sous mammaire) pour permettre aux aréoles et aux mamelons de regarder légèrement vers le haut.
Si le sein présente une ptôse (descente) avant la mise en place des implants et que celle-ci n’est pas corrigée avant la mise en place des implants ou insuffisamment pendant la mise en place des implants, alors le sein continu de tomber un peu avec un implant qui est positionné un peu bas par rapport au sein. Il y a donc le sein qui tombe au-dessus et le relief du bas de l’implant au-dessous. Cela entraine un double contour.
Il va falloir reprendre le lifting des seins pour l’améliorer.

5 - Si je change mes implants pour plus petits, quelles conséquences ?

Il est possible si votre peau ne se rétracte pas suffisamment, qu’une descente des seins apparaisse. Ce risque étant encore plus grand, si vous retirez complétement les implants.

En savoir plus

Rien de particulier !